La concurrence sur le prix des forfaits impose aux opérateurs de proposer de nouveaux services pour se différencier, et augmenter leurs abonnements.  Appels et SMS atteignent les prix planchers de facturation et continuer à se concurrencer sur ce créneau serait non viable sur le long terme.  Bouygues Telecom, qui a particulièrement souffert de cette baisse des prix, propose à partir de ce 10 décembre un nouveau service à valeur ajoutée en version d’évaluation : B-Duo qui permet d’avoir deux numéros de contact sur un unique téléphone contenant une unique carte SIM avec une facturation sur un forfait unique.

Stratégie de la différenciation

Depuis la révolution introduite par Free en janvier 2012, il ne se passe pas un mois sans que plusieurs opérateurs revoient à la baisse les prix de leurs forfaits, mais cela a une limite. Ainsi par exemple le forfait Free 2 euros (1H+60SMS)  n’avait était concurrencé que par Prixtel et son forfait Modulo, mais depuis le 6 décembre Free a relevé de manière sensible le volume de communication de son forfait 2 euros à 2H d’appels et SMS illimités. A ce stade, il est probable que les opérateurs abandonnent la course au prix le plus bas et recentrent leur stratégie sur la création de nouveaux services  :

  • Fournir un quota de données toujours plus important, sachant que tant que Free fonctionne de manière assez importante en itinérance, il aura probablement des difficultés à mener la concurrence sur ce domaine (d’autres pays européens proposent par exemple 5Go de données).
  • Fournir de la Data en 3G-42 Mbps  : proposé par Orange, SFR et Bouygues Telecom, mais qui ne sera pas réalisable par Free actuellement par manque de fréquences  (cf notre article « bataille à coup de H »).
  • Fournir de services OTT (On the Top ) comme l’a fait récemment Orange avec  Joyn, un service de communication interpersonnelle qui permet les appels voix et vidéo avec partage de photo et de vidéo en cours de conversation, un système de chat avec envoi du statut et une fonction de transfert de fichiers.
  • Fourniture d’une double SIM l’une pour le téléphone, l’autre pour la tablette.
  • Fournir des équipements complémentaires pour améliorer la couverture réseau à l’intérieur des bâtiments comme actuellement les boîtiers femto de Bouygues Telecom ou de SFR proposés à leurs abonnés.
  • Etc..

C’est dans cette optique que Bouygues Telecom propose à partir du 10 décembre l’offre B.DUO qui permet à ses forfaits d’avoir un second numéro de téléphone pour appeler ou envoyer des SMS en conservant toujours un seul mobile et une seule carte SIM.

 

Deux Numéros sur le même téléphone

Le taux de pénétration de la téléphonie mobile est en France Métropolitaine en septembre 2012 de 105,8%.  Ce taux de pénétration est le rapport entre le nombre d’abonnés et la population totale. Le taux de pénétration est supérieur à 100 % puisqu’un individu donné peut posséder plusieurs abonnements.

Ce taux est en augmentation constante et on pourrait penser que nous atteignons un maximum et que la croissance du parc de cartes sim va largement ralentir. Une idée mise à mal par les chiffres de nos voisins européens. Par exemple pour l’année 2010 (cf http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=98&ref_id=CMPTEF05164 ) :

  • Allemagne 127%
  • Espagne 112%
  • Pays-Bas 116%
  • Pologne 120%
  • Royaume-Uni 130%

En effet l’utilisation de plusieurs abonnements par une seule personne est liée à plusieurs usages :

  1. Bénéficier des fonctions tarifaires optimales suivant le type d’utilisation (par exemple appels nationaux versus appels internationaux)
  2. Bénéficier d’un secours dans les zones mal couvertes par un opérateur
  3. Avoir plusieurs numéros de téléphone pour une même personne

Si les deux premiers usages ont tendance à se réduire compte tenu de la montée en puissance des forfaits tout-illimités incluant les appels internationaux, le dernier usage “plusieurs numéros pour une seule personne” tend à se développer.

Si l’on fait l’analogie avec l’email, aujourd’hui la plupart des utilisateurs disposent de plusieurs adresses email qu’ils utilisent dans des contextes différents : professionnel, privé , familial, usage, inscription sur les sites Web, annonces, association… on peut imaginer que la demande va augmenter de la même manière sur la téléphonie mobile et que bon nombre d’utilisateurs voudront avoir plusieurs numéros de téléphone pour des usages distincts.

La solution B.Duo de Bouygues

Jusqu’à présent pour avoir deux numéros de téléphone, il fallait :

  • Souscrire à deux forfaits
  • Avoir deux téléphones (ou un téléphone « double SIM »)
  • Jongler entre les équipements lors de la réception et émission d’appels

Avec B.Duo, Bouygues propose d’associer à une même SIM deux numéros de téléphone. Ce service est pour l’instant en version bêta et il n’est pas encore possible de connaître la configuration définitive qui sera retenue à l’issue de ce programme d’évaluation, ni la tarification qui sera proposée.

Ce service “B.duo bêta” est réservé aux 10 000 premiers clients forfaits Bouygues Telecom (y compris professionnels), Bouygues Telecom Entreprises ou B&You, disposant d’une ligne active (c’est-à-dire, non limitée ou suspendue). Sont exclus, les clients Carte prépayée, forfaits bloqués, offres Box et offres clé 3G+/tablette/iPad.

Le service B.duo bêta vous permet, pendant la durée du test, de profiter d’un second numéro de mobile (commençant par 07 facilement reconnaissable par rapport au numéro généralement en 06 des lignes mobiles) associé à votre carte SIM. Ce dernier vous permet, dans la zone couverte par les réseaux 2G ou 3G de Bouygues Telecom  :

  • d’appeler et d’être appelé en France métropolitaine uniquement (hors zones blanches)
  • de recevoir des appels à l’étranger et dans les DOM/TOM
  • d’envoyer et de recevoir des SMS en France métropolitaine uniquement (hors zones blanches)

Les MMS ne sont pas supportés ni en émission, ni en réception sur ce deuxième numéro. Vous disposez par contre d’un répondeur dédié et vous serez notifié de vos nouveaux messages sur ce répondeur  par la réception d’un SMS sur le numéro secondaire. Vous avez la possibilité de personnaliser l’annonce d’accueil de votre répondeur.

A l’issue de la période d’évaluation votre numéro en 07 sera détruit, et il ne vous sera pas possible de le récupérer pour un autre usage.

Sur le terminal à proprement parler, l’usage du  deuxième numéro passera par l’utilisation du préfixe “999”  avant un appel ou l’envoi d’un SMS. De même en réception le préfixe “999” sera ajoutée pour signifier que l’appel ou le SMS est émis vers la deuxième ligne.

Bouygues Telecom a prévu des applications afin de faciliter la gestion des services :

  • sur Facebook, avec l’application B.duo bêta.
  • ou avec une application spécifique Android

Ainsi on peut paramétrer les heures et jours de réception d’un appel sur le deuxième numéro : si on appelle ce deuxième numéro dans la tranche horaire autorisée, le mobile sonne dans le cas contraire l’appel est envoyé directement sur la messagerie.

Vous pouvez souscrire gratuitement au test de service B.duo directement depuis le site bouyguestelecom.fr.

 

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *