Une “bataille”, une concurrence est née depuis quelque mois, avec la sortie de l’iPhone 4S et du Samsung Galaxy. Une guerre entre ces deux constructeurs. Depuis peu, Samsung a fait un procès à Apple dans plusieurs pays pour violations de brevets.

Leur lancement a également été perçu comme un coup marketing offensif de la part de Samsung qui lance son Galaxy S2 avant l’été, alors que c’est à cette période en général qu’Apple sort son nouveau modèle d’iPhone. En dépit du fait que le public pensait que l’iPhone 4S était une déception, ses ventes ont été fulgurantes, et ont constitué le meilleur lancement de produit d’Apple, avec plus de quatre millions d’exemplaires vendus en trois jour. Le Galaxy S2, meilleur smartphone selon la communauté Android, parviendrait-il à dépasser son concurrent, l’iPhone, qui a longtemps été considéré comme le meilleur smartphone ?

LE DESIGN

Bien que le principe physique de ces appareils restent en gros les mêmes (écran et un bouton en bas, centré), les deux modèles présentent des différences. Le Galaxy SII présente un bouton carré avec des arrondis, tandis que l’iPhone reste sur son fameux bouton rond , Home.

Question écran, le Samsung a un affichage de 4,3 pouces, alors que l’iPhone n’en a que 3,5. Et, comme le savent beaucoup de personnes qui suivent la marque Apple, une avancée technique nommée Retina, dont la firme a l’exclusivité, propose une résolution incroyablement précise de 960×480, face à 800×480 pixels du côté de Samsung. A propos du rétroéclairage : la lecture avec le Galaxy SII est assez désagréable au soleil, ou dans des lieux de forte luminosité, la faute à son écran OLED, qui n’est pas très lumineux. Ce défaut ne fait pas surface chez la concurrence, qui utilise deux technologies, IPS et LED, pour le rétroéclairage de son écran.

Coté ergonomie, particulièrement au niveau des matériaux utilisés pour leurs fabrication, on a du coté d’Apple deux facteurs : verre et aluminium. Les fameux matériaux, qu’il ne faut surtout pas maltraiter, malgré les apparences de solidité. Bien que le Galaxy S2 soit un telephone haut de gamme, le plastique utilisé pour son habillage n’en est pas spécialement digne. De plus, après quelque semaines d’utilisation, on note que la peinture s’enlève autour de l’objectif de l’appareil photo. Comme on peut le voir, Apple a assez misé sur l’apparence, qui effectivement important, surtout aux premiers regards, aux premiers abords.

L’OS*  ET L’ERGONOMIE

Voila le centre des querelles de chez Apple et Samsung. Qui des deux est le meilleur : iOS ou Android? La réponse varie selon les utilisateurs, cependant, nous allons tenter de donner chaque avantages et inconvénient de ces deux OS*.

Apple devance Android, avec un total de 500 000 applications disponibles sur son App Store, contre 400 000 sur l’Android Market.

Autre point négatif, pour Android, celui de la compatibilité. Comme les fabricants dont les configurations des mobiles varient sont nombreux, certaines applications seront compatibles avec un Samsung Galaxy, mais pas un Sony Ericsson Xperia x10. Du coté d’Apple, c’est l’opposé. Car bien que Apple ne propose qu’une seule gamme de smartphones, toutes les applications seront disponibles pour tout les iPhones, en fonction de la version de l’iOS. Le probabilités pour que l’app soit compatible sont plus nombreuses chez Apple. exemple : lorsque l’on passe à un nouveau Android, on n’est pas sur que les anciennes applications tourneront sur le nouveau, tandis que chez Apple, on peut en etre sur. De cette manière, iOS est plus “lisible” et compréhensible pour un utilisateur novice qu’Android.

(*) OS = Operating System -> Systeme d’exploitation

LE MULTIMEDIA

Les smartphones de nos jour ont remplacé nos baladeurs MP3, appareils photo, et consoles de jeu. Désormais, ces appareils peuvent être aussi performant (voir parfois plus). Pour la capture de scènes vidéos ou de clichés, les deux capturent en 1080p. Bien qu’Apple ait ajouté un système de stabilisation vidéo, cette technologie ne marche pas très bien. Par exemple, sur des panoramas pris avec une main, les tremblements se feront toujours ressentir.

Quant aux formats lus par ces appareils, le Samsung Galaxy SII reste beaucoup plus ouvert sur le plan vidéo. en effet, Apple a pris depuis le début que l’iPhone ne prenne nativement pas en charge les fichiers DivX, uniquement les fichiers H.264 et MPEG4 (ce dernier est lu par le Galaxy SII), ce qui nécessite un investissement de plus pour une application qui lis ces fichiers, ou un logiciel de conversion vidéo en plus. De plus, la lecture sera plus aisée sur le Galaxy SII avec son écran de 4,3 plutôt que sur les 3,5 de l’iPhone.

Ensuite, il y a les jeux vidéo, fonction sur laquelle misent beaucoup de fabricants. Apple investit beaucoup, ayant revendiqué lors de la keynote d’Octobre 2011 (présentation de l’iPhone 4S) que la firme détenait depuis peu la plateforme de jeu numéro 1 dans le monde avec iOS. Mais vous le savez, pour faire tourner un jeu, la puissance du processeur est très importante. Donc le processeur du Galaxy SII est cadencé à 1,2 GHz, mais c’est l’iPhone 4S qui l’emporte avec son processeur A5, le double coeur déja présent dans l’iPad, la tablette Apple. Et la différence se voit ! On prend par exemple Real Racing 2. Tous les éléments d’une vraie console portable (reflets, éléments du décor, dégâts, lense flare, IAs, etc…) sont présent.

RECONNAISSANCE VOCALE

Une fonctionnalité (l’une des principales nouveautés annoncées pour l’iPhone 4S), est la reconnaissance vocale, plus connue sous le nom de “Siri”. Cependant, bien que ce qu’on a pu en voir en américain, laissait prévoir de bonnes choses, la version française n’est pas aussi facilement utilisable. Aussi, ce service n’est pour l’instant qu’en version Bêta, ce qui n’est pas dans les habitudes d’Apple.
Heureusement, on voit des points forts, tels que le fait que Siri puisse suivre littéralement la discussion. Par exemple : Si on demande la météo d’une ville, l’assistant donnera la réponse, puis, si vous lui dites “Et à Paris ?”, il comprendra que vous demandez toujours la météo, et vous la donnera. Il faut savoir que pour fonctionner, Siri utilise votre connexion Internet. Effectivement, votre question est envoyée au serveurs d’Apple, qui traite votre demande et la renvoie l’information ou ce que l’appareil doit faire à votre iPhone. donc si vous vous trouvez à un endroit où il n’y a aucune couverture réseau, Siri sera inutilisable.
A ce jour, il est difficile d’estimer le trafic de données utilisées. Apple dit avoir amélioré la vitesse du trafic, en changeant itelligement entre deux antennes, qui sont l’armature en aluminium du téléphone. Des tests ont été effectués, aux Etats Unis avec l’operateur AT&T, et la vitesse de téléchargement est de 1,22 Mbps (iPhone 4 = 2,08 Mbps), et la vitesse de téléversement est de 1,07 Mbps (iPhone 4 = 0,96 Mbps). Donc l’iPhone 4S téléverse plus vite mais télécharge moins vite que son grand frère, l’iPhone 4. Siri est très bien parti pour devenir l’assistant numéro 1, malgré quelques lacunes.
Mais le bilan du système proposé par Samsung, Vlingo, qui, lui, peut donner une adresse, donne un temps de réponse trop long. On peut donc penser que ce procédé (Vlingo) est toujours en version Alpha.

CONCLUSION

L’iPhone 4S et le Samsung Galaxy SII sont deux produits sortis tout droit de deux entreprises complètement différentes, qui ont toutes deux une philosophie différente. Le consommateur est partagé entre l’OS très intuitif et sécurisé (on peut lui reprocher d’être trop contrôlé), et un OS plus ouvert à tous, modifiable, et plus informatique  (on pourra lui reprocher d’etre moins homogène). La prédiction de certaines personnes qui pensaient que l’iPhone 4S serait dépassé par la concurrence était fausse. A part la taille de son écran (différence de 0,8 pouces), l’iPhone 4S égale et parfois surpasse son adversaire le Galaxy SII. Le client choisira lui-même quel produit lui conviendra le mieux. S’il est plus intéressé par la vidéo, le Galaxy SII avec ses 4,3 pouces et sa compatibilité fera parfaitement l’affaire, en partant du fait qu’au niveau capacité de l’appareil photo, les deux appareils sont égaux. En revanche, si il préfère un système facile d’utilisation, et d’avoir un large choix de jeux dans le catalogue de l’AppStore, le client pourra se tourner vers l’iPhone 4S.

Guillaume.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *