Quelques semaines avant  le lancement des offres Free Mobile,  Xavier Niel indiquait que les opérateurs concurrents n’avaient toujours rien fait : “ils ont micro-baissé leurs prix de quelques pourcents, ce n’est pas raisonnable. Faut y aller pour de vrai, faut vraiment baisser vos prix. On va arriver vite, ce week-end réfléchissez. Créez des plans de marketing agressifs, comme ça vous avez peut-être une chance d’exister” . Et on peut dire que depuis un an les opérateurs se sont attelés à la tâche. Ainsi depuis janvier 2012, il ne s’est pas passé un mois sans qu’un opérateur baisse ses prix et essaie de prendre une partie de ce marché des forfaits “SIM Only”. Janvier 2013 n’a pas failli pas à la règle :  SFR; JOE, La Poste Mobile,Free, B&YOU ont revu leurs forfaits à la baisse ou alors ont  ajouté de nouvelles fonctionnalités. Quel sera donc notre podium “La cote des opérateurs” pour janvier 2013 ?

La cote au 30 janvier 2013

Le diagramme ci-dessous représente le taux de consultation des offres de chaque opérateur, sur 40 000 consultations entre le 1er janvier 2013 et le 30 janvier 2013.

Ce diagramme a été établi à partir des statistiques de consultation des forfaits opérateurs sur notre comparateur de forfaits mobiles, il n’est pas forcément représentatif de l’ensemble de la téléphonie mobile et de l’ensemble de la population française. Les opérateurs historiques (Orange, SFR, Bouygues Telecom) y sont sous-représentés, car la plupart du temps leurs forfaits sont acquis non pas en ligne, mais grâce à leurs réseaux de boutiques et leurs services de relation client.

Le diagramme est en revanche représentatif des internautes qui ont décidé de prendre en main leur choix de forfait mobile et qui s’orientent souvent vers des forfaits sans engagement acquis sur Internet.

Analyse

Free qui était en première position en décembre dernier avec plus de 18% des consultations, conserve pour janvier sa première place avec 17% des consultations. Le forfait 2 euros reste en effet la grande “star” de l’offre Free. Une première évolution en  décembre dernier l’a fait passer à 2H + SMS illimités, appels internationaux et Wifi, puis en janvier de nouvelles évolutions ont intégrés dans le forfait les appels et SMS vers les DOM.(c.f. notre article : le nouveau forfait free 2 euros). Le forfait Free à 19,99€, longtemps la référence, est maintenant attaqué de toute part les concurrents qui proposent tous pour le même prix des offres équivalentes, et même supérieures

En deuxième position, on trouve SFR avec 15%. Longtemps à la traîne en 2012, SFR semble avoir mis les bouchées doubles depuis quelques temps pour  revenir sur le devant de la scène : promotion en décembre avec des remises allant jusqu’à 15€/mois, mise en avant de l’offre femtocell (cf.. notre article “Mauvaise réception pensez au femtocell“), mise en avant du H+ (cf. notre article Data Mobile : bataille à coup de H), nouvelles offres RED et CARRE( cf. notre article les forfaits RED face à leurs concurrents.), large campagne publicitaire multicanaux, lancement de la 4G, etc…

Les résultats semblent à la hauteur de l’effort puisque SFR qui avait regagné la deuxième place de notre classement en décembre, maintient cette deuxième place en réduisant son écart avec Free. De plus en se limitant non pas à tous le mois de janvier mais uniquement à la deuxième quinzaine, on voit que SFR  prend même la tête devant Free comme le montre le graphique ci-dessous.

En  troisième position  on trouve Prixtel avec 13% des consultations. Prixtel est le MVNO qui s’en sort le mieux dans cette concurrence que se sont livrés  les opérateurs depuis 1 an. Son forfait  Modulo, ajustable automatiquement à sa consommation, permet de couvrir une large gamme de scénarios d’utilisation tout en proposant les prix les plus bas (cf. notre article Forfait mobile modulable : le juste prix ).

En quatrième position avec 12% des consultations, on trouve Joe Mobile. Lancé en octobre dernier, Joe s’était laissé jusque décembre pour démarrer “en douceur” son activité de MVNO. Au 31 décembre il revendiquait plus de 5000 abonnés, et décidait de de lancer son offre de forfaits de manière moins confidentielle : campagne de publicité TV, publicité Web…De plus en janvier Joe a aussi introduit des nouveautés comme la disponibilité de la H+ dans son forfait 3Go, ou encore la fonctionnalité titulaire/utilisateur adapté à la gestion des lignes des plus jeunes. Avec sa notion de cockpit, de recharge, de mise en “OFF”  les forfaits Joe sont parfois un peu difficiles à comprendre par rapport aux forfaits “classiques”, mais une communauté active est disponible sur leur site pour répondre à toutes les questions. Vous pouvez aussi utiliser notre comparateur annuel qui calculera automatiquement une configuration Joe mobile en fonction de votre consommation tout au long de l’année.

SOSH qui était à la quatrième place en décembre avec 11% des consultations, rétrograde d’une place avec environ 10%. Il est vrai qu’avec cette surenchère à la baisse, des offres pertinentes un moment donné, apparaissent un peu moins attirantes quelques mois plus tard pour quelques détails. SOSH conserve  l’avantage en tant que “assumé par Orange” de s’appuyer sur le meilleur réseau actuellement disponible en France d’après les mesures effectuées par l’ARCEP. Le 30 janvier 2013 SOSH a annoncé une mise à jour de ses offres (disponibilité le 1er février) proposant le passage du forfait appels de 2H à illimité pour 9,90€/mois, et l’augmentation de 2Go à 3Go pour son forfait à 19,90€/mois. Cette nouvelle offre devrait probablement permettre à SOSH de regagner quelques places en février. Vous pouvez retrouver ces nouveaux forfaits SOSH sur  notre comparateur de forfaits mobiles

B&YOU déjà à la sixième place en décembre conserve cette position avec aussi environ 10% des consultations.  B&You conserve des offres simples et efficaces : un forfait tout illimité avec fair use 3Go de données jusqu’à 42Mbps à 19,99€/mois, un forfait illimité Voix/SMS/MMS à 9,99€mois, et une carte prépayée avec des recharges sans durée de validité. B&YOU a aussi introduit en janvier dans ses 2 forfaits les appels illimités vers es DOM/COM (hors Mayotte).

Virgin Mobile en septième position semble de plus en plus en peine pour séduire face une concurrence agressive. Il était à 7% des consultations en décembre et tombe à 5% en janvier.

Face aux leaders Free, SFR, Prixtel, SOSH, B&YOU, les autres MVNO ont de plus en plus de mal à tirer leur épingle du jeu. Chaque mois leur taux de consultations baisse un peu plus par rapport au mois précédent, et il n’est pas impossible que durant 2013 une consolidation ait lieu.

Cliquez ici pour retrouver les anciennes études sur la popularité des opérateurs.

Cliquez ici pour aller sur notre comparateur de forfaits mobiles

Cliquez ici pour retrouver la cote des opérateurs en décembre 2012 et le bilan 2012.

 

À lire aussi :

3 commentaires

  1. pollux dit :

    L’avis de Xavier Niel sur les baisses de prix me paraît erronée.
    Les opérateurs, depuis qu’ils connaissaient (en 2007) l’arrivée de Free Mobile avaient baissé l’ARPU de 35 euros à 27 euros.
    L’abonnement illimité d’Orange était passé de 200 euros à 80 euros.
    De plus, les sous-marques comme SOSH et B&YOU qui arrivèrent peu avant Free, étaient le réel organe de concurrence contre Free, avec des tarifs à peu près divisés par deux par rapport à la marque traditionnelle.
    C’est sûr que pour la voix illimitée, on était à 40 euros chez SOSH contre 10 euros maintenant!

  2. pollux dit :

    D’accord.
    Pour résumer, la baisse de l’ARPU entre 2007 et 2011 est essentiellement liée à la diminution du temps de communication moyen par utilisateur, par la venue de nouveaux utilisateurs, petits consommateurs.
    Consommation en 2007: 3h25/mois/utilisateur à 35 euros/mois
    Consommation en 2011: 2h45/mois/utilisateur à 27 euros/mois (1.28 fois moins de temps pour 1.3 fois moins d’euros)
    Donc, le prix réel n’a quasiment pas changé à le minute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *