Nombreux sont ceux qui partent à l’étranger avec leur forfait souscrit auprès d’un opérateur français. Ceux-ci ayant conclu des accords d’itinérance avec la plupart des opérateurs des autres pays, il n’y a donc aucune difficulté pour utiliser son téléphone qui se connecte automatiquement sur l’un des réseaux du pays visité. En revanche beaucoup découvrent à leur retour une facture importante, et c’est pourquoi il est important de bien comprendre ce qui va être facturé et dans quelles conditions.

Depuis la parution de cet article certaines données ont changé, vous pouvez consulter l’article : Vacances : utiliser son mobile à l’étranger 

Facturation de la réception d’appel

Dans un autre pays vous payerez bien entendu des coûts pour émettre un appel, pour envoyer un SMS, et pour échanger des données (Internet, email), mais en plus vous serez facturé sur la réception d’appel : l’appelant est facturé comme s’il vous appelait en France, et pour votre part vous êtes facturé du surplus qui correspond au frais d’itinérance du pays dans lequel vous vous trouvez.

Facturation hors-forfait

Toutes les communications à l’étranger sont hors-forfait, sauf  dans des cas particulier comme si vous avez :

  • un forfait bloqué ou une carte prépayée, où tous les coûts sont imputés sur le forfait. Mais dans ce cas vous serez vite limité en utilisation à l’étranger car on dépense rapidement le montant du forfait.
  • une option particulière à votre forfait qui fixe les conditions d’utilisation à l’étranger (voir le détail des conditions avec votre opérateur)

Facturation pour les 26 pays de l’Union Européenne

La Commission européenne a décidé d’encadrer la tarification des appels internationaux dans la zone Europe en instaurant l’Eurotarif. Ainsi les clients des opérateurs mobiles français peuvent bénéficier d’un tarif régulé pour les communications reçues et celles passées à destination de pays de l’Union européenne, lors de leurs déplacements à l’étranger dans l’Union. A votre arrivée dans un pays de l’UE, vous serez informé des tarifs car votre opérateur a l’obligation de vous envoyer un SMS vous informant du prix d’un appel reçu, d’un appel émis vers la France et de l’envoi d’un SMS.

(L’Eurotarif fixe un plafond maximum de ce que peut facturer l’opérateur, certains opérateurs, notamment dans le cadre de la souscription d’une option internationale, peuvent facturer moins que ce plafond)

Eurotarif : Plafonds actuels et proposés pour les tarifs de détail (hors TVA – pour la France il faut ajouter une TVA à 19,6%)

Actuels 1er juillet 2012 1er juillet 2013 1er juillet 2014
Données (par MB)  Aucun 90 cents 70 cents 50 cents
Appels émis (par minute)  35 cents 32 cents 28 cents 24 cents
Appels reçus (par minute)  11 cents 11 cents 10 cents 10 cents
SMS (par SMS)  11 cents 10 cents 10 cents 10 cents

Attention avant le 1er juillet 2012 il n‘existe pas dans l’Eurotarif de plafond concernant la facturation des données. Votre opérateur peut donc appliquer le tarif qui lui plait, et en général il ne se prive pas pour le monter la barre assez haute avec des tarifs de l’ordre de 15 à 20 euros le Mégaoctet échangé. A partir du 1er juillet 2012 l’Eurotarif encadrera le tarif des échanges de données.

Facturation pour les pays hors de l’Union Européenne

En dehors de l’Union européenne, les tarifs pratiqués sont libres et souvent très chers.

Pour connaître les prix en détail, renseignez-vous auprès votre service clients ou consultez les tarifs sur le site Internet de votre opérateur

Astuces pour diminuer votre facture à l’étranger

  • Désactivez les échanges de données en 3G (et 2G). En effet un Smartphone effectue fréquemment des sollicitations de serveurs centraux pour vérifier la présence de nouveaux emails, de nouvelles versions d’applications, la récupération de données (météo, localisation,….), etc.
  • Si vous voulez quand même échanger des données, préférez le mode Wifi. La plupart des pays disposent de hotsopt gratuit (hôtel par exemple) ou alors payant mais bien moins cher que les 15€ par Mégaoctet demandés par votre opérateur.
  • Utilisez le SMS qui n‘est pas très cher (pour la zone de l’Union Européenne, et souvent aussi pour les autres pays). Le SMS peut avantageusement remplacer un email, ou un coup de téléphone.
  • Si vous devez rester longtemps dans le pays, il peut être utile de prendre un forfait (de type carte par exemple) chez un opérateur local au pays, d’autant plus si vous avez des appels interne au pays à passer.

Points à vérifier avant de partir

  • L’option « Monde » de votre forfait doit être activée. Le plus souvent, cela se fait automatiquement. Contacter le service clientèle avant votre départ pour vérifier que ce service est bien activé.
  • Chez certains opérateurs la messagerie vocale doit être paramétrée avec un code pour pouvoir être interrogée de l’étranger (Orange par exemple). Renseignez-vous auprès du service client.
  • Vérifiez auprès de votre opérateur la limite de hors-forfait à partir de laquelle le service est coupé. Pour éviter certaines factures excessives notamment dans le cas de Smartphone à l’étranger, les opérateurs ont dû implanter un plafond maximum de hors-forfait au-delà duquel le service est bloqué. Si cela offre une protection pour éviter les débordements « involontaires », ce peut être aussi pénalisant si ce plafond est fixé trop bas, et que vous ne puissiez passer un appel important. Vérifier donc auprès de votre opérateur la valeur de ce plafond.
  • Vérifier les conditions tarifaires à l’étranger sur le site Web de votre opérateur ou auprès du service client notamment dans le cas ou votre pays de destination ne fait pas partie de l’Union Européenne.
  • En Europe et en Afrique, les opérateurs fonctionnent avec les normes GSM 900 ou DCS 1800 et un téléphone portable bi-bande suffit. En revanche, sur le continent américain ou asiatique, les normes utilisées sont différentes. Il est nécessaire de posséder un mobile tri-bande GPRS ou un téléphone 3G.
  • N’oubliez pas de prendre le chargeur. Vérifier que ce chargeur s’adapte aux tensions du pays visité (beaucoup de chargeur supporte maintenant une tension d’alimentation comprise indifféremment entre 110V et 240V). Il faudra aussi peser à prendre u adaptateur pour les prises de courant.

En savoir plus  :

Commission européenne – Communiqué de presse : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/11/835&format=HTML&aged=1&language=FR&guiLanguage=fr

Format des prises de courant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_courant

À lire aussi :

3 commentaires

  1. ANTOINE dit :

    bonjour,
    comment faire pour passer un appel ou un SMS à l’étranger (Europe) avec un forfait à 2 €?
    la communication sera-t-elle facturé hors forfait?
    et à quel tarif?
    Cordialement.
    JP

  2. morguie dit :

    Si vous vouslez vous ruiner, alors oui allez-y mais pour le mieux c’est d’acheter des clés 3G. j’ai trouvé des astuces sur ce site:http://www.letamis.fr/guides/adsl/internet-en-vacances

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *