La première quinzaine de ce mois de février a encore été agitée dans le monde de la téléphonie mobile, avec un courrier de SFR à l’ARCEP, une lettre de Besson au GIE de portabilité, des reproches d’Orange sur l’utilisation de son réseau par Free. Du côté des offres, ça continue à swinguer avec des nouvelles offres SOSH, Zeroforfait, Prixtel, l’ouverture à tous des forfaits Numericable, et la baisse des tarifs de certains «gros » forfaits avec engagement d’Orange, SFR et, Bouygues Telecom. C’est donc l’occasion de refaire un point sur la cote des opérateurs.

La cote des opérateurs

Par rapport à notre précédent point (cf article la cote des opérateurs de téléphone mobile ) on notera chez les MVNO une remontée de Prixtel et de Budget Mobile qui repassent dans le TOP 10 devant  Orange et Bouygues Telecom qui s’enfoncent un peu plus, mais sont au final représentés par leur marques “low cost” SOSH et B&YOU. C’est d’ailleurs B&YOU qui ravit la deuxième place à SOSH.

Le Podium

Le schéma ci-dessous analyse la répartition des consultations sur site entre les 3 premiers (Free, SOSH, B&YOU), sur la 1ère quinzaine de février.

 

Free garde une courbe à peu près constante, peu impactée par les divers bruits dans la presse qui ont circulé au sujet de son réseau d’antennes. Comme le montre notre sondage du Week-end ( choisissez votre parodie préférée ) Free garde un bon volant d’internautes acquis à ses offres même s’il existe encore quelques retards et quelques couacs dans la mise en oeuvre.

SOSH se comporte bien jusqu’au 8 février et décroche à partir de cette date. Et oui le 8 février c’est la fin des offres de remboursement proposées par SOSH sur certains téléphones (IPHONE , Samsung Galaxy 2..). Le marketing SOSH a remplacé ces offres de remboursement sur les téléphones par un concept innovant en téléphonie, le SOSH BUS : dans ce bus qui s’arrête dans quelques grandes villes de France, on y propose de tricoter sa housse de téléphone (c’est peut-être bien pour la mamie du cantal mais peut-être moins séduisant pour le geek parisien…). Il y a aussi d’autres activités comme taille de barbe, ongle, et fabrication de gâteaux.  Bref une stratégie marketing difficile à suivre pour les consommateurs et qui semble se répercuter directement sur la tendance.

Au final c’est B&YOU qui défend le Château. B&You a mis en place une bonne stratégie : un forfait 2H à 9,99€ et un forfait 24/24-3Go à 19,99€ équivalent à celui de Free, le tout complété par des téléphones non simlockés,  dont certains sont associés à une offre de remboursement. Et cela semble payer, sa courbe s’oriente à la hausse au détriment de SOSH, et va même jusqu’à dépasser Free pour le dernier jour de notre analyse le 15/02/2012.

La méthodologie

Ces diagrammes ont été établis à partir des statistiques de consultation des forfaits opérateurs sur notre comparateur de forfaits mobiles (sur la base d’un échantillon de 25000 consultations couvrant la première quinzaine de février 2012).

Ces diagrammes ne sont pas forcément représentatifs de l’ensemble de la téléphonie mobile et de l’ensemble de la population française. Les opérateurs historiques y sont par exemple sous-représentés, alors que leur réseau de boutiques reste actif.

Ces diagrammes sont en revanche représentatifs des internautes qui ont décidé de prendre en main leur choix de forfait mobile et qui s’orientent souvent vers des forfaits sans engagement.

 

À lire aussi :

Un commentaire

  1. Max dit :

    Un conseil pour Cofidis Mobile, n’essayez pas de lancer un #CofidisBus, ça ne prendra pas 😉

Répondre à Max Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *