À l’occasion de la rentrée des classes Virgin lance son « Cockpit Conso » un outil destiné à piloter l’usage du mobile pour les plus jeunes. Une solution relativement complète sur le papier et disponible dès maintenant pour l’ensemble des forfaits de l’opérateur sous réserve d’avoir un smartphone Android.

Les objectifs  du  Cockpit Conso

Le “cockpit conso” fournit une solution intégrée de pilotage du mobile à distance. Particulièrement simple, rapide et intuitif, son paramétrage ne prend que quelques minutes. Parmi ses nombreuses options, il propose notamment de :

  • Sécuriser la navigation internet en restreignant l’accès aux sites à contenus sensibles. D’après une étude commandée par Virgin, 83% des parents seraient rassurés à l’idée de ne pas laisser leurs enfants surfer librement sur des sites qui ne sont pas pour eux.
  • Géolocaliser le mobile si celui-ci est égaré ou tout simplement lorsque l’enfant voyage. Virgin estime que cette fonction intéresse 70% des parents qui se sentiraient rassurés de pouvoir localiser le mobile de leur enfant en cas de besoin.
  • Maîtriser la consommation en bloquant l’accès aux consommations surtaxées (appels ou SMS) ou internationales pour éviter les mauvaises surprises à réception de la prochaine facture
  • Définir les plages horaires d’utilisation pour les applications tels que les réseaux sociaux, les SMS, les jeux, etc. pour contourner le phénomène d’addiction lié à ces nouveaux usages (pendant les heures d’école, par exemple)

le 6 novembre 2013 Virgin mobile a enrichi les fonctions de son cockpit conso avec :

  • La création d’une liste de numéros prioritaires toujours joignables

Cette fonctionnalité va vous permettre de paramétrer des numéros qui pourront être joignables même en cas de blocage des appels et des SMS.

  • La création de profils utilisateurs

Pour ceux qui ne souhaitent pas perdre de temps à paramétrer chaque usage en fonction de plages horaires, Virgin Mobile propose des profils déjà paramétrés qui peuvent être sélectionnés en un seul clic.

  • Le profil « Junior » permet de rester en contact avec les numéros prioritaires et d’accéder aux applications et aux jeux le week-end
  • Le profil « Studieux » permet d’utiliser pleinement son mobile, sauf pendant les heures de cours
  • Le profil « Responsable » permet d’utiliser son mobile sans restriction, exceptés pour les usages hors forfait
  • Le profil  « Bonnet d’âne » permet de restreindre temporairement tous les usages.
  • distinction dans le paramétrage « Appels & SMS »

possibilité de faire la distinction entre les plages horaires des appels, des SMS et des applications. Les parents pourront ainsi bloquer les SMS pendant les heures de cours, mais pourront également, dans le même temps, laisser la possibilité de passer des appels.

 

La mise en œuvre  du Cockpit Conso

Le service cockpit conso est fourni gratuitement avec les forfaits bloqués « IDOL », et peut être souscrit moyennant 3 euros par mois en option sur les autres forfaits de la gamme Virgin Mobile.

Il est nécessaire de disposer d’un téléphone Android en version 2.3 ou supérieure. Il faut ensuite télécharger sur le Smartphone Android à contrôler l’application mobile Cockpit Conso mise à disposition par Virgin Mobile sur le Google Play.

Après acceptation des conditions d’utilisation du service, il faudra activer les blocages souhaités, aucun blocage n’étant activé par défaut. Cette gestion des blocages et des restrictions se fait dans l’interface web et/ou sur l’application installée sur le mobile. Les nouveaux paramètres seront pris en compte lors de la prochaine connexion au réseau Internet (réseau data mobile ou WIFI) du mobile concerné.

La fonction géolocalisation du mobile nécessite que celui-ci soit connecté à Internet (réseau data mobile ou WIFI). En conséquence, lors d’une demande de géolocalisation, la position du mobile communiquée est celle du mobile au moment de la demande

Que faut-il en penser ?

Même si la plupart des fonctionnalités offertes par le Cockpit Conso existent chez d’autres opérateurs ou dans des applications à télécharger sur les téléphones, l’idée de regrouper l’ensemble de ces fonctionnalités dans une seule interface simple est intéressante, d’autant plus si cela est une fourniture de l’opérateur, dont on peut s’attendre à ce qu’il assure du support.

Cependant au vu de la description fournie par Virgin Mobile, il semble que tous les blocages, restrictions, et informations du téléphone reposent sur l’application Android et non pas par des fonctions du réseau de l’opérateur. Ce type d’implémentation entraîne potentiellement de nombreux effets de bord à confirmer lors des premières utilisations :

  • Surcouche opérateur : l’application Android doit tourner en permanence sur le téléphone, entraînant potentiellement des lenteurs, une occupation mémoire empêchant le lancement d’autres applications, notamment sur des téléphones peu puissants. Certains se souviennent peut-être de la  surcouche qu’Orange avait habitude de mettre sur certains de ses Smartphones et qui dans certains cas rendait le téléphone difficilement utilisable.
  • Contournement : Si le système Cockpit se déploie largement, il a y a fort à parier que des solutions de contournement seront rapidement disponibles sur Internet. Que ce soit une solution permettant de « tuer » l’application de blocage, ou un « crakage » du mot de passe local du téléphone ou l’utilisation de la carte SIM dans un autre mobile, nos chers têtes blondes finiront par trouver la solution de contournement.
  • Limitation du type de terminaux : L’application mobile ne fonctionne que sur Android version supérieur à 2.3… Quand on voit les difficultés parfois rencontrées pour faire tourner des applications simples sur l’ensemble des terminaux Android, on peut craindre que certains terminaux ou versions d’Android supportent mal une application de cette nature. De plus une large part des téléphones utilisés par les jeunes ne sont pas sous Android mais sous iOS, BADA, Windows Phone, Nokia, et prochainement Firefox OS… Autant de Smartphones qui ne pourront pas utiliser le cockpit conso
  • Sécurité : L’affaire récente sur Prism a montré que des sociétés sérieuses et supposées dignes de confiance pouvaient collecter des données à notre insu. La tendance pourrait être forte pour un opérateur qui dispose d’une application installée sur le mobile d’utiliser celle-ci pour diffuser des informations (publicité) et pourquoi ne pas en collecter d’autres.
  • Efficacité : la gélocalisation s’appuyant sur une transmission du terminal par Internet de ses coordonnées devient inutile dans bon nombre de cas (zone non couverte, mobile déchargé… et c’est souvent dans ces cas qu’une géolocalisation est utile).

Au final si le cockpit conso est gratuit avec les forfaits bloqués Virgin, ceux-ci sont commercialisés relativement chers au regard du marché actuel : 1H-100Mo pour 15,99€/mois et 2H-500Mo pour 19,99€/mois  avec engagement 24 mois.

Pour les autres forfaits c’est un coût récurent de 3€/mois, qui semble important au regard d’autres solutions de blocage.

Conclusion

L’idée d’un cockpit permettant de piloter le forfait est intéressante. C’est d’ailleurs Joe Mobile qui a basé une grande partie de sa communication sur ce pilotage à l’aide d’un cockpit. Virgin Mobile récupère l’idée en l’appliquant à la mise en place de blocage et de restrictions dans le but de protéger les plus jeunes de certains usages du téléphone mobile.

On aurait apprécié que ces blocages et restrictions soient implémentés directement sur le réseau opérateur et non pas via une application Android, les rendant ainsi disponibles quel que soit le mobile (cf. par exemple les filtres disponibles chez Free Mobile, ou le contrôle parental disponibles chez les autres opérateurs). On aurait apprécié aussi que ces fonctions soient fournies gratuitement par l’opérateur comme une vraie valeur ajoutée. Ainsi dans le contexte actuel ce cockpit nous parait plus une utilisation du thème de la protection de l’enfance pour tenter d’augmenter la marge commerciale.

Malgré cela, le cockpit conso reste une excellente initiative qui permettra aux parents anxieux d’avoir un pilotage, même imparfait, sur le téléphone de leurs enfants, et incitera peut-être d’autres opérateurs à aller plus en avant sur ce type de service.

 

Pour plus d’informations :

À lire aussi :

5 commentaires

  1. dparmen1 dit :

    Il existe un filtre chez Free Mobile, basé sur les horaires et les numéros.
    Vous faites allusion à des contrôles parentaux chez les autres opérateurs. S’agit-il de solution où c’est le réseau quii effectue un filtage de contenu? Pouvez-vous en dire plus ?

    • JM dit :

      SFR, Bouygues Telecom, et Orange proposent un contrôle parental au niveau du “réseau” mobile. Free Mobile ne semble pas le proposer pour l’instant.
      Le filtrage chez Free Mobile est assez puissant et permet plus de chose que simplement les horaires comme dans le cas Virgin Mobile. Cependant ce filtre n permet pas de filtrer l’Internet ne laissant par exemple que l’accès à certains sites.

  2. arkam78 dit :

    Cette solution de Virgin reste super compliqué pour du blocage.
    La solution de Joemobile est nettement meilleur car c’est l’offre qui empeche tout le hors-forfait et le cockpit sert à suivre sa conso et si nécessaire autoriser certaines communications vers des numéros spéciaux ou des SMS surtaxé.
    Pas besoin de faire tourner en permanence une appli sur son mobile.

  3. olivier dit :

    je préfère largement le cockpit joe mobile, qui d’ailleurs vient encore d’être amélioré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *