Voilà maintenant deux mois que Free a lancé ses offres de téléphonie mobile commercialisées uniquement sur le Web, créant un engouement des utilisateurs sans précédent. Les concurrents ont réagi plus ou moins habilement pour conserver leurs clients. C’est l’occasion de faire le point sur la cote en ligne des opérateurs et d’évaluer les nouvelles tendances.

La cote au 11 mars 2012

Le diagramme ci-dessous représente le taux de consultation des offres de chaque opérateur, sur  10 000 consultations entre le 1er mars et le 10 mars

Ce diagramme a été établi à partir des statistiques de consultation des forfaits opérateurs sur notre comparateur de forfaits mobiles, il n’est pas forcément représentatif de l’ensemble de la téléphonie mobile et de l’ensemble de la population française. Les opérateurs historiques (Orange, SFR, Bouygues Telecom)  y sont  sous-représentés, car la plupart du temps leurs forfaits sont acquis non pas en ligne, mais grâce à leurs réseaux de boutiques et leurs services de relation client.

Le diagramme est  en revanche représentatif des internautes qui ont décidé de prendre en main leur choix de forfait mobile et qui s’orientent souvent vers des forfaits sans engagement acquis sur Internet.

 Analyse

Malgré les informations négatives circulant périodiquement dans la presse, Free conserve depuis le 10 janvier la première place. Il est vrai que son offre, composée de 2 forfaits, est bien  positionnée en prix : forfait 2 euros (en standard 1H + 60 sms), et le forfait Free (illimité en appels, SMS, MMS, et 3Go de data).

A la deuxième place, on trouve B&You marque de Bouygues Telecom. Dans notre précédent article (cf B&You défend le château ), nous avions détecté une tendance de B&You à dépasser SOSH (marque d’Orange). Cela semble se confirmer sur le début du mars puisque B&You récolte une peu plus de 15% des consultations, là ou SOSH n’en récolte que 12%. Fin février nous avions interviewé  Caroline Lehericey, directrice de B&YOU (voir l’interview), qui semblait confiante en l’avenir. Cela semble effectivement se traduire sur le terrain. Il est vrai que B&You propose un forfait illimité pratiquement calqué sur celui de Free et tous ceux qui hésitent sur la qualité du réseau du nouvel entrant, ont tendance à se replier vers le forfait illimité chez B&YOU.

En troisième position, SOSH (marque d’Orange). Longtemps en deuxième position, SOSH est un peu en perte de vitesse par rapport à B&YOU. En effet si son forfait 2 heures édition spéciale à 14,90€/mois est intéressant pour ceux qui passent peu d’appels, le forfait SOSH illimité est globalement plus cher avec moins de data que Free ou B&You, et le forfait 2H  est concurrencé par de nombreux opérateurs.

En quatrième place, se situe Virgin. Virgin est le plus gros MVNO, avec près de 2 000 000 de clients. Ses nouvelles offres Extaz sont intéressantes bien qu’elles restent complexes par leurs diverses versions (version S=Sans engagement, version M=engagement 24 mois + téléphone,  version XL=engagement 24 mois + téléphone moins cher).

La surprise vient ensuite avec ZeroForfait en cinquième place. Après les annonces de Free, ce MVNO avait rapidement réagi en proposant de nouvelles offres, mais elles n’étaient pas très attrayantes dans beaucoup de cas d’utilisation. Début février, Zeroforfait a revu une nouvelle fois ses offres, et globalement la copie semble bien meilleure, puisqu’il grignote des places au Palmarès.

En sixième place on trouve à égalité SFR, Prixtel, et Budget Mobile. Concernant SFR, ses forfaits RED, un peu plus chers que ceux des concurrents, ont du mal à convaincre les internautes. Et au final, en terme de consultations, SFR ne fait guère mieux que les petits MVNO Prixtel et Budget Mobile qui ont su tirer leur épingle du jeu en se positionnant sur des créneaux qui leur assurent une clientèle.

La suite du classement est prise par d’autres opérateurs qui peinent à convaincre sur le Web, mais qui ont pour certains une commercialisation hors web par leur réseaux de boutiques : Auchan Telecom, Orange, Bouygues Telecom,…

Cliquez ici pour aller sur notre comparateur de forfaits mobiles

Cliquez ici pour retrouver les anciennes études sur la popularité des opérateurs.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *